Orpierre l’école de la voie et de la grande voie

Orpierre, dans les hautes Alpes c’est un peu la récompense. Des paysages magnifique, un soleil au zenith, des falaises à perte de vue, un troupeau de grimpeurs,… que demander de plus.

« 1 de 2 »

La ville d’Orpierre est entourée de 10 falaises:

La falaise du Puy
La falaise du Château
La falaise du Belleric
La face ouest du Quiquillon
La face sud-est du Quiquillon
La falaise des Quatre Heures
Les piliers de l’Ascle
La grande face de l’Adrech
Les piliers successifs des Blaches
La grande paroi jaune

« Orpierre est devenu un modèle de l’avenir de l’escalade en France, les raisons de son succès sont :

- l’équipement des voies irréprochable
– l’intégration de l’escalade dans le village (parkings, sentiers, panneaux, etc…)
– l’entretien annuel des voies et des sentiers
– la publication et le renouvellement d’un topo tous les 4 ans
Le succès est dû d’une part à la commune et à ses maires successifs, d’autre part aux équipeurs habitant au village et travaillant de l’escalade. Un modèle pour sa vision futuriste avec des projets déjà en route comme par exemple : une étude pour la réfection des prises patinées, un système de comptage des grimpeurs à tous les accès aux falaises, un partenariat avec le Futur Parc Naturel des Baronnies Provençales et des ornithologues.

Depuis le début, l’équipement des falaises d’Orpierre s’est toujours fait de manière concertée avec la commune, le club et les équipeurs. Le but étant un développement cohérent du site, que ce soit en termes de fréquentation comme en termes d’attention portée à l’environnement.
Chaque programme d’équipement se fait sur quatre ans et inclut non seulement des nouvelles voies sur des secteurs bien définis, mais aussi les sentiers, les parkings et la signalétique.
C’est ainsi que lors des périodes de grande affluence, l’harmonie entre les grimpeurs et les villageois a toujours été préservée.
Après un programme d’équipement de 160 nouvelles longueurs de 2008 à 2012 incluant la création de nouveaux sentiers, le débroussaillage et une nouvelle signalétique, l’année 2013 à été tournée vers l’entretien du site avec 50 journées de travail financées par la commune et le club d’escalade. Orpierre avance et continuera dans l’avenir.
Avec plusieurs kilomètres de falaises de 30 à 180 m de haut et de toutes les inclinaisons, de la dalle couchée au dévers impressionnant, tous les grimpeurs trouvent leur bonheur sous le soleil omniprésent de ce petit coin des Alpes du sud. »

Site Orpierre escalade

TOP